Une chevauchée commémorative de Bière à Aarau

La caserne de Bière en 1910 et ses nombreuses écuries qui abritent les chevaux de l’artillerie (Source: notre histoire et Hervé de Weck)

Soixante cavaliers commémorent l’abolition des dragons

250 kilomètres en huit jours (Source: escadron 1972)

Un dernier apéro, mars 1972

Dernière “démob” à Safnern (photo M. Blanchard)

avec arrêt au Chemin des Narcisses, où “La Madelon” offre un morceau de gugelhopf et un “petit blanc” d’Alsace. Les dragons – de gauche à droite: Hans Villard, Bernard Brunner, Henri Kuhnen, Jean-Daniel Wirz, Pierre-André Heimann et Jean-Claude Frossard, alias “Le P’tit Coeur” – cinq enwagonneront à Mâche via Tavannes et rejoindront à cheval, le bercail respectif.

2022, 50 ans se sont écoulés, la cavalerie n’est pas morte, elle vit dans les coeurs

A la tribune

Vendredi 16 septembre, caserne de Bière, prise du drapeau (photo Roland Molliet)

le colonel Jürg Liechti, organisateur de cette commémoration

(Source: escadron 1972)

Samedi 17 septembre

le colonel… peut-être un brin soucieux, mais confiant (photo Roland Molliet)
C’est parti pour Vallorbe, “Calme, en avant, droit “Général L’Hotte” (1825-1904) (photo Roland Molliet)
un parcours jusqu’à Vallorbe-Le Day (esc. 72)

On a parcouru les 33 premiers kilomètres

C’est l’heure d’aménager bivouac et cantonnements, des tâches bien réparties.

On adapte l’allure du cheval suivant la conformité du terrain. Du 5 km/h au pas, 12 km/h au trot enlevé et 20-25-30 km/h au galop de suspension.

les branloires tantôt montées, les musettes garnies d’avoine (photo Astrid Meyer)
et un des préposé à tenir les chevaux pendant la préparation (photo Astrid Meyer)

Dimanche 18 septembre, direction Les Rochats

Vallorbe – Le Day – Les Rochats (esc. 72)
Après 39 km, d’abord les chevaux (photo Astrid Meyer)

Puis

cela sera au tour des militaires (photo Astrid Meyer)

Lundi 19 septembre, arrivée aux Pradières

après 36 km (esc.72)
on a mis pied à terre (photo Roland Molliet)
l’heure de la récompense, au son de la trompette les chevaux s’avancent (vidéo: Roland Molliet)
éventuellement retendre un fer (photo: Astrid Meyer)
A tour de rôle, on désigne une garde d’écurie par période de deux heures pendant la nuit (photo Roland Molliet)

Mardi 21 septembre

La Meuringue, 1800 m d’altitude (esc.72)
Disciplinés, les cavaliers arrivent par groupes (photo M. Blanchard)
Jeune cavalier aux couleurs de la Saxe (photo M. Bl)
en discussion avec un cavalier allemand d’un autre “Länder” (photo M. Bl)

Sans caravane publicitaire, ni son tonitruant

Seulement une sonnerie de trompette et le bruit des sabots, et repos pour les chevaux, on a mis le matériel sur les chevalets

Les chevaux dormiront à la “Belle Etoile” (photo M. Bl)

Mercredi 22 septembre

Toujours le beau temps

Les cavaliers sur un lit de paille

Soirée conviviale à la Meuringue avant la diane de 5 h 30 (photo Astrid Meyer)

Arrivée à Péry sur le coup de midi

accueillis par un nombreux public, anciens dragons, chanteurs, yodleurs

et bivouac dans le verger de la famille Tschanz (photo Astrid Meyer)
sans oublier d’abreuver (photo Astrid Meyer)

14 heures, départ pour la Montagne de Granges

Dans le lointain, le Seeland (photo Astrid Meyer)
Le commandant et son cheval, tous les deux un bon pas (photo Astrid Meyer)

Jeudi 22 septembre

(source: esc. 72)
Si au cas, une infirmière et un médecin…. (photo Astrid Meyer)
…. mais seulement quelques petites égratignures, (source:col. J. Liechti) (photo Astrid Meyer)

Vendredi 23 septembre

(source: esc. 72)
On débride au pied des ruines du château d’Alt Bechburg (SO) (photo Astrid Meyer)
par groupes et attentifs aux ordres, discipline militaire oblige (photo: Astrid Meyer)

Samedi 24 septembre

(Source: es.72)
Premières gouttes de pluie à Lostorf (photo Astrid Meyer)

Arrivée et défilé dans la ville d’Aarau

En tête et souriant, le colonel Jürg Liechti, initiateur de cette mémorable commémoration (photo Astrid Meyer)

Dimanche 25 septembre

Rassemblement sur la place du Schachen (photo Astrid Meyer)
Salut du commandant qui annonce l’escadron (photo Roland Molliet)
Prêts à la remise du drapeau (photo R. Molliet)

Un nombreux public et un dernier discours (photo Roland Molliet)

partie officielle clôturée par le choeur de l’Amicale des dragons escadrons 10 et 11 (photo Astrid Meyer)
Polka de l’enclume, opus 269, Josef Strauss 1827-1870 (domaine public)
Bon vent à l’escadron 1972 et rendez-vous dans dix ans (photo Roland Molliet)

A consulter aussi sur le Web: Gedenkritt sur Abschaffung der Kavalerie vor 50 Jahren, Freitag 16.9. – Sonntag 25.9.2022. Document traduit en langue française

Deux reportages réalisés par la RTS à suivre également en cliquant sur les liens ci-dessous:

https://www.rts.ch/play/tv/redirect/detail/13401014

https://www.rts.ch/play/tv/redirect/detail/13400713

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *