La fresque, du projet à sa réalisation

Il était une fois, une maison dans un verger… sis à côté de l’Hôtel de la Gare…

Elle fut construite en 1924 par Gustave Montavon (photo: coll. Eliane Chytil)
Dyïndye de Paul Montavon, pairôles de Djôsêt Barotchèt
Mon Vèye Hôta, interprété par l’Amicale des Patoisants Vadais (2009) (source: Djasans.ch)
Le refrain

Dans cette maison habitent les parents – Gustave et Lucine Montavon – les filles Fernande et Camille, Gustave junior et Paul, le musicien, le cadet. Gilberte qui est mariée à Zurich, revient souvent dans la maison familiale.

Les Montavon l’habitent jusque dans les années 1950.

Puis, depuis la fin des années 1950, deux propriétaires se succèdent. En 2009, Olivier Clory en sera le troisième. Il est conscient de l’état du bâtiment. La maison semble n’avoir plus d’âme, davantage condamnée à la pelle destructrice qu’à la truelle du maçon.

Un jour, par hasard, Olivier rencontre devant sa maison, une dame: c’est Eliane Chytil-Montavon, – fille de Paul et nièce de Gilberte – qui revit le passé avec un peu de nostalgie, mais ne manque pas d’idées, et pourquoi pas une fresque de ma tante Gilberte sur la façade? Et de fil en aiguille, elle deviendra consultante dans le projet, mais hélas ne verra pas l’aboutissement de son rêve, elle décède en février 2014.

titre le Journal “L’Ajoie” dans son édition du 14 janvier 2016
Sources : Couleurs locales du 06.01.2016 – RTS

Toutefois, la route sera longue et semée d’embûches. Mais on ne baisse pas les bras…

… malgré un gros trou dans la façade… (photo copyright Editions l’Ajoie)
(source: copyright Editions l’Ajoie du mardi 6 septembre 2016)

Comme la chenille se métamorphose en papillon, on a tissé un cocon d’échafaudages pour accueillir la fresque…

… qui va éclore sur un bâtiment tout étincelant … (photo M. Blanchard)
… qui aura retrouvé son âme d’antan (photo M. Blanchard)
Le Pitch, et son dernier coup de pinceau (photo: RFJ)
Sources : RTS Info – Reportage Gaël Klein Sources : Série d’été – rencontre avec Eliane Chytil – RTS Sources : Série d’été – histoire de la petite Gilberte de Courgenay (JU) – RTS

Eliane Chytil chante la “Petite Gilberte” pour toute la Suisse et toute l’armée

en ce jour de fête nationale, 1er août 1975. Une diffusion de ce qui était encore la Télévision suisse romande, en direct de l’Esplanade du Château de Porrentruy. The New Ragtime Band, avec entre autres, Jacky Milliet à la clarinette, Peggy Moosmann à la batterie et Vino Montavon, le frère d’Eliane au piano (source: Jacky Milliet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *